Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/06/2001

Barcarès : championnat France 25km 2001

 Remake des dents de la mer

En juin 2001 la région Languedoc-Roussillon accueille le championnat de France de 25km à la nage. Il a lieu au Barcarès (Pyrénées-Orientales). Après m’être impliqué dans l’organisation de la traversée en tant que responsable de la Commission eau libre au sein du Comité régional, je suis également participant.  

medium_port_barcares.jpg

Mes parents n’habitant pas trop loin, je demande à mon père de bien vouloir me ravitailler depuis un bateau. Après avoir effectué un circuit de 3km dans le port au milieu des méduses pas très urticantes, nous sortons en pleine mer pour nager 2 boucles de 11km. J’en termine avec ma première boucle et je passe à hauteur du « Lydia ». Il s’agit d’un navire de croisière désarmé en 1967 et échoué sur la plage du Barcarès. Il est un des symboles de la ville et a été reconverti en restaurant, discothèque, casino et musée. C’est le seul paquebot ensablé au monde. Aux alentours de midi, je me mets à respirer de l’autre côté et là je vois à une dizaine de mètres UN AILERON qui avance parallèlement à moi. 

 medium_barcares_aileron.jpg

Pris de panique, je m’approche de mon bateau en levant la tête, et là j’entends mon père (fin pêcheur) me dire : « ne t’inquiètes pas, il s’agit d’un requin … » et je n’entends pas la suite. Affolement général ! Je me rapproche du bateau prêt à monter pour me mettre à l’abri (mais évidemment c’est un geste éliminatoire) et là on me confirme : « Ce n’est qu’un requin pèlerin, il ne mange que du plancton».

medium_barcares_requin_baleine.jpg

C’est gentil, d’accord, mais il mesure 8 mètres et c’est moi qui suis dans l’eau : je ne suis pas très rassuré ! Même s’il ne mange que du plancton, il nage la gueule béante pour se nourrir. Vu la taille de sa bouche je peux facilement y rentrer sans qu’il s’en aperçoive. Ayant finalement confiance en mes accompagnateurs qui eux restent serein, je me remets à nager un peu plus apaiser. Mais une minute plus tard, les voilà qu’ils me plantent là en plein milieu de la Méditerranée avec ce mastodonte pour aller chercher leurs paniers repas auprès du bateau de l’organisation. Je passe alors 2 très longues minutes à les maudire et à me retourner continuellement pour voir si le pachyderme marin est toujours là. Je n’ai pas envi de lui servir de panier repas et finir comme un plancton… A leur retour, j’ai la haine envers eux, mais je me dis que mon père ne m’aurait jamais laissé seul en danger et je continue donc ma route rassuré. Je n’aurai d’ailleurs plus l’occasion de le rencontrer jusqu'à la fin de l’épreuve. Je termine malgré tout 6ème de ce championnat. Une place de mieux que l’année précédente.

 

medium_ravito.jpg


 Moralité de cette aventure : N’oubliez pas gentils accompagnateurs, vous êtes nos yeux et notre garantie de sécurité en pleine mer, alors ne me laissez plus tout seul comme ça ! ! !

Commentaires

Miam, miam, du Tuset pour le petit déjeuner, c' était la blague de tes accompagnateurs pour que tu mettes le turbo, tu sais c' est aussi un poisson, en route hi hi hi

Écrit par : Sauveteur01 | 20/04/2006

il aurait été malade le pôvre requin

Écrit par : pierrot le zygo | 20/04/2006

T'as entendu tout ce que je t'ai dit au-dessus ?
Dur de te parler quand tu es sous l'eau...

Écrit par : Gene | 20/04/2006

Le requin venait récupérer lui aussi son panier repas

Écrit par : saussanaise | 21/04/2006

Les commentaires sont fermés.