Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/11/2008

Entraînement à l’eau froide

Les différentes épreuves de natation en eau libre se déroulent en maillot de bain uniquement, dans des températures d’eau à partir de 16°C. Dans certains raids, elle peut même descendre en dessous. Nous savons que tout exercice effectué dans une eau inférieure à 20°C peut créer des problèmes physiologiques. Le corps perd de la chaleur et le nageur se retrouve en hypothermie.

DSCF9446.JPG

Nager en eau froide est extrêmement difficile lorsque vous n’êtes pas correctement préparé. Avec le temps et une bonne préparation, il est possible d’adapter le corps à devenir moins sensible au froid.
Ainsi, pour «entraîner » son corps à la résistance au froid, il existe quelques techniques simples qui consistent à :
- diminuer sa protection vestimentaire en utilisant des vêtements moins chauds.
- baisser la température de la maison à un minimum l’hiver
- prendre des douches et/ou des bains froids tout au long de l’année
- à se mettre à l’eau dès le printemps.
La répétition de ces exercices permet au nageur d’habituer progressivement son corps à fonctionner dans un milieu froid.

Lors des baignades en eau froide, des précautions sont à prendre.
Il faut aller dans l’eau doucement pour permettre à l’organisme de s’adapter. Si vous plongez directement dans l’eau froide, il y a perte du souffle, les muscles se tétanisent et empêchent de nager et il peut y avoir perte de connaissance avec arrêt cardiaque, c’est la syncope.

medium_hypot02.JPG

Pour éviter cela, il est conseillé de marcher progressivement dans l’eau, de tremper ses mains et de se mouiller le visage. Lorsque vos mains et votre tête se sont habitués à la température, continuez la progression par petits sauts, comme un «bouchon », jusqu’à la pénétration complète du corps. Maintenant effectuez quelques mouvements dans l’eau. Si vous avez du mal car vous avez trop froid, revenez au bord attendre quelques instants et recommencez. Lorsque l’organisme s’est ajusté à l’eau froide, nagez 5 à 15 minutes la première fois, puis augmentez progressivement de 5 à 15 minutes par séance selon la température. Laissez votre corps vous guider. Il faut savoir que lorsque vous êtes fatigué ou en état fébrile, l’eau paraît bien sûr plus froide. Il faut donc réduire le temps passé dans l’eau. Si, quelques heures après le bain ou l’entraînement, vous avez encore froid, évitez de rester plus longtemps la fois suivante.

medium_hypot04.JPG

Ne pas oublier avant et après chaque séance d’effectuer des étirements et de vous couvrir.
« La lutte contre le froid est un combat de tous les instants pour le nageur en eau libre…. Une bonne connaissance de soi et du milieu sont la meilleure des préventions » (Docteur Alain Thomas- «Toute la natation » n°3)

Commentaires

finalement c plus facile de s'habituer au jakouzi

Écrit par : pierrot le zygo | 25/01/2007

je veux voir la pratique à la mer samedi! Mr le professor!

Écrit par : ronan | 25/01/2007

Coucou ! Ca y est ! j'ai continué la chaine de blogs...

Écrit par : aurelie | 30/01/2007

eh cool c´est mon médecin du sport qui a ecrit ca...il a ecrit un grand article??

Écrit par : leila | 01/02/2007

La note entiere est personnelle et basée sur mon expérience. Le médecin n'a écrit que la phrase que j'ai utilisé en conclusion

Écrit par : waterplouf | 01/02/2007

Il est effectivement indispensable de se sentir en pleine forme. A défaut je préfère renoncer. En plein hiver, en Belgique si les températures sont basses, ce n'est pas le cas cette année, il est indispensable de ne pas déjà avoir froid une fois qu'on est déshabillé et qu'on va pénétrer dans l'eau; dans ce cas là il ne faut pas prendre de risque. La durée du bain dépendra de la température de l'air, du vent, de celle de l'eau, de votre habitude à se baigner en eau froide et de votre forme du moment. Il ne faut surtout pas vouloir à tout prix rester dans l'eau si vous ressentez le froid. Mais il ne faut pas confondre ces signes de danger avec les douleurs que le froid entraîne de manière plus ou moins forte sur diverses parties du corps; là c'est le mental qui compte pour ne pas sortir de l'eau.

Écrit par : jean | 24/02/2007

Je vis à Athénes depuis quelques semaines. J'adore nager et j'ai décidé de me baigner coute que coute. La mer Egée est assez froide comparée au climat. J'y suis allé hier et j'ai fait 30 minutes de brasse coulée. La température extérieure était de 13 degrés ce qui est trés froid pour la saison. Je me suis senti trés bien dans l'eau mais une fois dehors j'ai mis plusieurs heures (bain chaud) avant que mon corps ne redevienne complètement à température normale. J'imagine que je ne suis pas encore habitué à l'eau froide et qu'en y allant tous les jours je me sentirais de mieux en mieux?

Écrit par : Henri | 24/04/2009

Super ce site et merci pour tous les conseils! Je recherchais quelque info vis à vis de la vaseline pour ma première course en eau libre et tes conseils avisés m'ont bien aidé à ne pas faire d'erreur.

J'ai une question qui me trotte lorsque tu t'entraine en piscine et que tu fais de longue distance, quelles sont tes trucs pour t'occuper l'esprit? Car moi quand je fais un 5km par exemple je trouve le temps long! ;-)

Merci
Fred

Écrit par : Fred | 09/08/2012

Lorsque je m'entraîne en piscine, c'est rare que je fasse des distances très longues non stop. Je varie les distances, fréquences, vitesses, matériels etc...
Je ne fais pas un 5 ou un 10km non stop. Je ferais plutôt un 10 x 1000 avec à chaque 1000 des exercices différents. Ex : 1000NC, 1000PB, 10x100, 1000PdPB, 5x200, 1000PB, 10x100, 1000 tuba, 5x200, 1000 palmes.
Là, l'esprit est occupé à regarder le chrono, rechercher de bonnes sensations,...
Mes sorties longues non stop, se font en milieu naturel et je varie l'intensité pendant l'effort.
Je m'occupe l'esprit en programmant mes futures projets de traversées en fonction de ma forme du moment. Ce qu'il faut que je fasse pour participer où j'en suis dans les réservations d'hébergement, si je n'ai rien oublié, etc...

Écrit par : waterplouf | 14/08/2012

Ces conseils me serons d'une grande utilité pour mes débuts en eau froide.
Félicitations pour toutes les courses réalisées et un grand merci de nous faire partager ton expérience.

bertrand

Écrit par : B.Muller | 06/01/2014

Bonjour,
J'adore nager, principalement le dos crawlé et j'adore l'eau froide, et ce depuis que je suis toute petite. Je me demande parfois si mon corps est normal car je peux nager 30 minutes (avec un bonnet) dans une eau à 10 degrés (si le fond de l'air m'inspire) sans avoir froid ... j'ai seulement mal aux orteils et aux doigts :) Il est vrai que je prends des douches froides toute l'année .. j'ai 45 ans. Si l'eau est supérieure à 18 degrés, je m'ennuie un peu .... je n'ai pas cette sensation de ne plus sentir mon corps ... et cette euphorie liée à l'au froide .. est ce normal ? merci d'avance ... je reviens de bretagne et en avril j'étais la seule dans l'eau évidemment ...

Écrit par : Nathalie | 19/04/2015

Les commentaires sont fermés.