Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/02/2008

Le Groupement Français des Nageurs de Longues Distances (1953-1963)

Après la guerre, la Fédération Française de Natation se désintéresse totalement des épreuves en eau libre. Le championnat de Grand Fond nagé en Seine n’a plus lieu. Seuls ses comités régionaux organisent des traversées à la nage. Ce sont des épreuves de grands fonds généralement inférieurs à 10 km.

 

Les années 50 sont marquées par l’arrivée grandissante du professionnalisme en matière de natation marathon. Un groupement français réunissant des marathoniens professionnels et amateurs est créé en 1953.

1953-07-22 Journal Officiel.JPG

Journal Officiel du 22 juillet 1953

Le bureau est composé de Géo Michel comme Président et Mr Chaindron comme secrétaire général. Ils vont mettre en place des épreuves de marathon en France et leur première organisation sera le marathon nautique de Paris le dimanche 21 juin 1953. 

 

Après le décès de son premier président, Géo Michel, l’ancien vainqueur de la Manche, et son successeur, Chaidron, le groupement, sans club support, disparaît dans les années 60.


A noter qu’en marge du marathon de Paris de 1953, les nageurs professionnels s’organisent et créé le vendredi 19 juin 1953 à 19h à Auvers sur Oise, une Fédération Internationale Professionnelle de Natation Longue Distance. Le premier bureau de cette fédération est composé des personnalités suivantes :

Président d’honneur : MM Georges Michel (France) et Saadack Helmy (Egypte),

Président actif : Général Sabry (Egypte) ;

Vice présidents : MM James Jeath (Grande-Bretagne), et Vellée (France) ;

Trésorier : Mr jules Desvenain (Belgique)

25/02/2008

Le marathon de la Manche à la nage

"Channel Marathon Swimming Races"

Jusqu'aux années 50, les nageurs qui traversaient la Manche recevaient une formidable publicité dans le monde entier alors que cela ne se passait pas ainsi avec les autres sports.
1950 est marquée par l'arrivée grandissante du professionnalisme en matière de natation marathon. En effet, cette année-là un journal anglais à grand tirage, le "London Daily Mail" décide de parrainer une course pour traverser la Manche à la nage de la France vers l'Angleterre.

3fede55685506e81b8825a383975ad02.jpg

Cette course est très médiatisée et des inscriptions arrivent des quatre coins du monde. Les primes offertes sont de 1000£ pour le premier et de 250£ pour les quatre suivants. La première féminine recevra également une prime de 1000£. La course est limitée à 20 participants pour des raisons de sécurité.

- 1950 : "L'Egyptien Hassam Abd El Rehim remporte le 1er marathon de la Manche devant le français Roger Le Morvan"

c527dc74e7fe29dd2e6013a50813bce2.jpg

"Le nageur français Le Morvan (en tête le matin) en plein effort. - 1950"

- 1951 : "L'Egyptien Hamad bat Le Morvan de 1' et gagne le marathon de la Manche"

a769f9ca889282e35165c0b1e5929682.jpg

"Hassam Hamad a vaincu la Manche et ... le malchanceux Le Morvan - Le Miroir des Sports 271"
Il a fallu quatre remises de départ avant que le bon ne soit donné avec une météo favorable. Ces reports de départ ont poussé le journal à dépasser de très loin le budget alloué à l'événement sportif. Le journal ne rééditera pas la course l'année suivante.

- 1952 : l'épreuve n'aura pas lieu

L'importance de la publicité qu'apporte ce genre d'épreuve ne va pas tarder à intéresser un homme d'affaires du nom de Billy Butlin. Sa société propose des "camps de vacances et affaires diverses". Il va parrainer l'épreuve pendant les sept années qui vont suivre.

- 1953 : Six concurrents disputent le marathon ... tous abandonnent !

e63e14fcf9a23755864d912825862f57.jpg

- 1954 : C'est le portugais Baptista Peirera qui remporte le marathon de la Manche devant Hassam Hamad et Brenda Fischer

e4c5ea65a605a667e2470d9c7cd1c6ba.jpg

- 1955 : "L'Egyptien Lati Heif remporte le marathon de la Manche"

b6f0d171d09ce58f272977981c17a4c6.jpg

- 1956 : Les huit concurrents du Marathon de la Manche ont été contraints à l'abandon à la suite du mauvais temps après 11h de course. Les primes seront remises en fonction de la position des nageurs.

5191c88489648633afd2ba957bbb4636.jpg

- 1957 : 2 nageurs terminent le marathon de la Manche et pour la première fois une féminine remporte l'épreuve, il s'agit de Greta-Marie Anderson du Danemark.

347346ae838ba5a539072aef532f977e.jpg

- 1958 : "Greta Anderson gagne le marathon de la Manche et approche le record de 8 minutes"

210fcabbb667efd68e933617c75559fe.jpg

- 1959 : C'est le nageur argentin Alfredo Camarero qui a gagné l'épreuve annuelle de traversée de la Manche à la nage en 11h48

f942307c66d960f9008051f7f14d8f4d.jpg

"A. Camarero tenant son trophée après avoir atteint Folkstone"

Pour diverses raisons, (coûts élevés d'organisation, publicité moindre), Mr Billy Butlin retirera son parrainage et 1959 sera la dernière édition.

La traversée de la Manche, quant à elle, continuera à susciter les envies et ceux qui désireront rallier l'Angleterre à la France en nageant pourront le faire en solo grâce à la "Channel Swimming Association" qui valide encore aujourd'hui cette épreuve.

Les résultats complets des courses du marathon de la Manche à la nage : LE MARATHON DE LA MANCHE.doc

18/02/2008

Les courses de marathon à la nage en France (2ème moitié du 20e siècle)

"french marathon swimming (second part)"

Les années 50 sont marquées par l'essor des épreuves professionnelles de marathon à la nage. Un nombre considérable d'épreuves apparut en France. Certaines n'ont été organisées que pendant quelques années et d'autres connaitront des interruptions d'une ou plusieurs années. Voici quelques-unes des plus fameuses.

- La course de la Manche à la nage:

992775a3bd1558db267acfd3c4c9c8c7.jpg

"Les vingt nageurs qui attendaient depuis quelques jours que les conditions atmosphériques leur soient favorables ont pu partir ce matin à 7h30. Trois français participent à cette intéressante compétition. Graissés et huilés les nageurs attendent le signal du départ. Intercontinentale 16/08/1951"

- La traversée de Paris à la nage:

4eb373b2f50988b2ab3f9a1db10ae31b.jpg

"Le marathon nautique de Paris (28 km du barrage d'Alfortville aux bains de Suresne) a été l'occasion d'un triomphe égyptien : Ladif Abou Heif (à gauche) et H. Hamad (à droite) ont gagné ex-aequo et très nettement détachés - Intercontinentale 21/06/1953"

- Le marathon de la Loire à la nage:

7608facf2ec986b42dbca7e83544d885.jpg

"Les nageurs égyptiens Abou Bakr et Abou Heif montent l'échelle du quai à l'arrivée à Nantes du marathon de la Loire, qui s'est nagé en deux étapes, St-Nazaire/Paimboeuf et Paimboeuf/Nantes, 55 km en tout. L'égyptien Abou Bakr remporte l'épreuve en 11h44'52" devant Abou Heif qui réalise 11h47'. - APP 06/07/1953"

- Critérium de natation de Nantes :

adda562a85e1ceaf40520690d729d000.jpg

"C'est le danois Helge Jensen, agé de 18 ans, qui a remporté la coupe du critérium international de Nantes de natation en 14h10, devant des champions de toutes nations. Sur la photo, épuisé par son long effort, le jeune danois effectue sur les genoux la faible distance qui le sépare de la berge à l'arrivée après avoir parcouru 50 km à la nage. APP 13/06/1955"

Deux nageurs français figurent parmi l'élite des marathoniens pendant cette période :
- Roger Le Morvan (en photo ci-dessous) : il termine deux fois second du marathon de la Manche en 1950 et 1951, il a également remporté la traversée de Paris traditionnelle sur 8km en 1942 (photo DNP)

bcf0a753615f93106d0db8a17883a14c.jpg

- Raphaël Morand : vainqueur du 1er marathon du Nil à la nage en 1953, 4ème du marathon de la Manche en 1958.

15/02/2008

Les courses de marathon à la nage en France (fin du 20e siècle)

"French marathon swim (last part)"

Il faut attendre les années 90 pour voir réapparaître, au niveau national, des compétitions de marathon en eau libre sous la dénomination de longue distance. En effet après l’organisation par la F.I.N.A. d’un premier championnat du monde de natation longue distance amateur à Perth, en Australie, sur la distance de 25 km, la F.F.N décide de promouvoir un championnat de France.

0907417361c29b8601875fb6bc00549e.jpg Jablines-Anet : La première épreuve a lieu le dimanche 26 juillet 1992. Elle est organisée par le comité de l’Ile de France et la F.F.N. Elle se déroule sur la base de loisir de Jablines-Anet à 30 km de Paris. Quatorze concurrents (7 garçons et 7 filles) prennent le départ pour une distance de 16 km, correspondant à six boucles de 2,6 km. Le règlement prévoit qu’à l’arrivée du premier concurrent, les autres nageurs finissent leur tour.
Seuls six nageurs effectuent la distance et dix ont le droit de figurer au classement final. C’est une jeune fille, Anne Chagnaud de Clichy 92, qui est la plus efficace et remporte l’épreuve devant Eric Longeppe de plus de quatre minutes.

8f8f8beb14637340789bee9ace0e8ae8.gif

"Anne Chagnaud : championne de France 1992 - 1993 - 1994 ; championne d'Europe 1993 ; vainqueur de la coupe du monde marathon 1997"

C’est un succès, et cette course, parfaitement organisée malgré le peu de moyens (pédalos pour les accompagnateurs), servira d’enseignement à l’organisation des prochaines éditions.

Ce « premier essai transformé », la longue distance reprend à nouveau ses droits et c’est ainsi qu’en 1993 les deuxièmes championnats de France ont lieu encore une fois à Jablines.
Cette année-là, vingt-cinq nageurs sont retenus par la F.F.N pour prendre le départ. Vincent Hamelin de l’EN Tours remporte cette deuxième édition devant Demulier de Toulouse OEC et Anne Chagnaud.
Cette édition va permettre à la F.F.N et son responsable eau libre de rédiger le cahier des charges pour l’organisation des éditions à venir.

d4baecf6ae1f35c546e30f590a1fb504.jpg

Aix-les-Bains : à partir de 1994, les championnats de France s’installent à Aix face à son magnifique plan d’eau : le lac du Bourget. Ils y seront organisés jusqu’en 1998. La distance passe à 25 km afin de correspondre à celle des compétitions internationales. C’est sur cette distance qu’un champion, Stéphane Lecat, apparaît et qui, dès 1994, se positionne sur la plus haute marche du podium pour ne plus la quitter jusqu'en 2001.

354e775cf5fee6f960e95b038725adf5.jpg

"Stéphane Lecat : champion de France de 1995 à 2001 ; champion d'Europe 2000 ; 3ème au championnat du monde 2001 ; vainqueur de la coupe du monde marathon 1997 - 1999 - 2000"

En 1998, Aix est une étape de la coupe d’Europe et la distance de 25 km est retenue. Afin de permettre aux nageurs non sélectionnés de participer à une preuve longue, une course promotionnelle de 15 km est créée.
Au cours de ces cinq années la F.F.N en profite pour constituer une structure fédérale de l’eau libre, établir un cahier des charges, faire passer des examens d’officiels et mettre en place une équipe de France.

02533227d89baa3787157320696d4f2b.jpg Saint-Raphaël : plus aucune épreuve nationale ne s’est déroulée en mer depuis 1931. Il faut attendre 1999, à Saint-Raphaël (Var), pour revoir des nageurs se disputer le titre de champion de France dans cet élément. Au programme, il y aura le 25 km, mais également le 5 km (organisé depuis 1996) puis, comme à Aix l’année précédente, une épreuve promotionnelle sur un parcours de 10 km. Cette distance sera plus tard retenue pour faire partie du programme olympique.
A l’aise en eau de mer comme en eau douce, c’est à nouveau Stéphane Lecat qui se distingue lors de ces championnats en remportant le 5 et le 25 km.

0ff052e5f5f7bd68f84c99bba1c69669.jpg

Port Barcarès : le dernier championnat de France en eau libre a s'être disputé en Languedoc-Roussillon remonte à 1907 avec le 4 km en mer. En 2001, la citée balnéaire catalane sera la dernière épreuve de 25 km à se dérouler en mer. Les vainqueurs seront des habitués des podiums nationaux et internationaux : Stéphane Lecat pour les messieurs et Vanessa Bouisset chez les dames.

3ac98668bc4fbd1d873aa371bcf18b46.jpg

"Port-Barcarès 2002 : les nageurs et les bénévoles"

Avec l’essor que prend ce type d’épreuves et le nombre croissant de participants, dans les années qui suivent le programme subira quelques modifications. Le 25 km sera organisé sur des circuits en boucle avec des ravitaillements effectués sur ponton pour éviter la contrainte d'un bateau par nageur. A partir de 2002, les 25 km se succéderont sur différents plans d'eau en lac. (Aiguebelette, Bellecin, Mimizan, Salagou)

012a781bd28f85aaec2e7e8968caf181.jpg

"Le podium France 25 km à Aiguebelette en 2002 - Au centre Gilles Rondy : champion de France 2002 - 2005 - 2006 ; Champion d'Europe 2006 et vice-champion d'Europe 2002 ; 3ème de la coupe du monde marathon 2005"

La natation en eau libre a aujourd'hui de l'avenir devant elle grâce à l'apparition du 10 km aux Jeux Olympiques. Mais qu'en sera-t-il de la natation marathon et du 25 km ? Malheureusement ces distances sont bien trop longues à couvrir pour les médias et ne semblent pas vraiment les intéresser.


Exception faite, dimanche 24 février où un reportage sur Stade 2 a été consacré à notre nageur de marathon Stéphane Gomez, second du classement provisoire du Grand Prix FINA marathon 2008.

ec4969b69451ba5e55ffe46f84f5c78d.gif

"Stéphane Gomez : Champion de France 2003 - 2004 -2007 ; 3ème au championnat d'Europe 2006 ; Vice-champion du monde 2001 ; second de la coupe du monde marathon 2004 et 2005, 3ème en 2006"

14/02/2008

Tour de France des traversées à la nage

La coupe de France d'eau libre ne date pas d'aujourd'hui.
En 1985, « ARENA » et la FFN créent un « Tour de France Aréna des Traversées » dont le but est de développer et d’aider les organisations locales dans la mise en place de leurs traversées à la nage.

11cd400f145466e751a98cddb0e56663.jpg

Un challenge national est décerné au premier nageur et à la première nageuse ayant totalisé le plus de points sur l’ensemble des dix épreuves que comprend le circuit.
Les organisateurs locaux gardent leur autonomie et sont seuls juges du bon déroulement de l’épreuve.
Les résultats définitifs sont publiés à l’issue du tour, et les vainqueurs de chaque catégorie sont invités à participer à la traversée de la Martinique ou de la Guadeloupe.
Cette opération n’a pas eu le succès escompté et a disparu à sa troisième édition, la raison peut en être attribué au succès grandissant du triathlon ces années-là.

13/02/2008

Comment est né le Triathlon ???

Dans tous les livres sur la pratique du Triathlon, il est dit que cette discipline est née dans les années 70 lorsque trois marines américains basés à Hawaii décidèrent de se mesurer, chacun dans sa spécialité sportive (l'un était nageur, l'autre cycliste et le dernier coureur). Ils choisirent les trois grandes épreuves déjà organisées à Hawaii et enchainèrent 3,8 km de nage (traversée de Waïkiki à la nage), 180 km de vélo, 42 km de course à pied (marathon d'Honolulu). Le Triathlon était né.
Eh bien, NON ! Au risque de vous décevoir, ce ne sont pas les américains qui eurent les premiers l'idée d'enchaîner ces trois épreuves.

Cocorico!!!!! En France, pendant l'entre deux-guerres, cette discipline avait déjà été organisée et notamment en Roussillon. Mais l'événement ne fût pas réellement médiatisé, car la télé n'éxistait pas encore.
"Les Trois Sports" comme cela s'appelait à l'époque, étaient organisés par le journal "Le Méridional des sports". Cette épreuve se déroula pour la première fois en 1924 entre la gare de Perpignan et Canet Plage (66). Cette course originale pour l'époque, était appelée par le Journal confrère "L'Auto" : le championnat des débrouillards. Les concurrents avaient à parcourir 4 km de course à pied puis ils enfourchaient leur vélo pour relier Canet situé à une dizaine de kilomètres. Arrivés au bord de la grande bleue, ils se jettaient à l'eau pour 60 mètres. A cette époque, ils réalisaient cette performance en moins de 40' et le vainqueur recevait une "bicyclette de grande marque". (source l'Eclair et Petit Méridional août 1925)

triathlon.JPG

et pour illustrer mes propos, voici des images de moi en plein effort sous le soleil et j'en profite pour faire un petit clin d'oeil à Eric Renard, président du clud de triathlon de Perpignan dont je faisait partie de 1985 à 1990...