Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/11/2009

Conseils pour le graissage

Sous forme de tube ou bien en pot, la graisse est un produit indispensable pour le nageur de marathon et elle est autorisée dans toutes les épreuves en eau libre. Qu’il s’agisse de vaseline ou de graisse à traire, le nageur peut les trouver en vente en pharmacie ou dans les grandes surfaces. 

DSCF9820.JPG

 Il n’y a pas une marque meilleure que l’autre. L’utilisation de cette graisse à deux effets importants sur le nageur :

- Ce n’est pas un isolant à 100%, mais cela retarde les pertes de chaleur dues à l’eau froide. Il faut l'appliquer sur les parties du corps où la chaleur se dégage le plus (cou, cotes, aines) 

- Elle permet d’éviter les irritations des aisselles, du cou et de l’aine provoquées par les mouvements répétitifs. 

CIMG1603.JPG
 

 Deux conseils pratiques avant d’utiliser la graisse :

 - en cas de temps ensoleillé, il convient de s’enduire d’une crème protectrice solaire (écran total) AVANT l’application de la graisse afin d’éviter d’attraper des coups de soleil.

- il faut éviter de se l’appliquer soi-même, car si par mégarde la graisse entre en contact avec les mains, cela risque de poser des problèmes par la suite : comme la perte de sensation lors de la traction du bras dans l’eau ou encore pire, si vous touchez vos lunettes, vous risquez de ne plus rien voir ou même de les perdre.

L’application de la graisse doit donc se faire par l’entraîneur ou l’accompagnateur. Un conseil pour celui-ci, se servir de gants chirurgicaux utilisés en milieu hospitalier ou de gants de ménage en caoutchouc.

C'est l'idéal puisque ces gants sont jetables (pas dans la mer bien sûr !), peu honéreux et se trouvent dans toutes les grandes surfaces et ailleurs !

Lors de l’application par l’entraîneur, le nageur peut également porter des gants de protection jusqu’au moment du départ afin d’éviter toutes mauvaises manipulations.

CIMG1597.JPG

Ces gants font partie de la panoplie du nageur et doivent être en permanence dans son sac au côté de la graisse.

Avant de l’appliquer il faut connaître les parties du corps où la chaleur humaine se dégage le plus : la tête, le cou, les aisselles, les cotes et l’aine.

Rappelons que la graisse appliquée sur ces endroits n’isole pas à 100%, mais diminue non seulement la perdition de chaleur par les pores mais aussi les effets de l’hypothermie.

Pour la tête, d’où 25% de notre chaleur se dégage, il est utile de mettre un bonnet, si possible en silicone.

Un autre moyen efficace de se protéger est l’accoutumance à l’eau froide, bien entendu ! J'ai testé pour vous !!

DSCF9436.JPG

Attention, l’application de la graisse a pour effet de boucher les pores afin d’éviter les déperditions de chaleur. Pour cela, il faudra éviter d’en mettre sur toutes les parties fournissant un effort musculaire, en l’occurrence les épaules. Car, là nous aurons l’effet inverse, il y aura surchauffe musculaire entraînant souvent à l’abandon.

Les commentaires sont fermés.