Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/04/2011

A la conquête de l'Ocean's Seven

Les « Seven Summits » (7 sommets) sont les plus hautes montagnes des sept continents. Réussir à escalader ces montagnes est un défi pour les alpinistes et seuls les plus forts y sont parvenus. En 2007, 198 alpinistes ont atteint cet objectif couteux et exigeant physiquement.

En natation marathon, la version similaire de la « Seven Summits » est « l’Ocean’s Seven »

Il est constitué de :

(1) Irish Channel entre l’Irlande et l’Ecosse,

(2) Cook Strait entre les îles du Nord et du Sud de la Nouvelle Zélande,

(3) Molokaï Channel entre les îles d’Oahu et de Molokai à Hawaii,

(4) English Channel entre l’Angleterre et la France,

(5) Catalina Channel dans le sud de la Californie,

(6) Tsugaru Channel entre les îles d’Honshu et d’Hokkaido au Japon,

(7) Strait of Gibraltar entre l’Europe et l’Afrique.

 Atteindre cet exploit nécessite une capacité de nager dans les mers très froides ou très chaudes. Ce défi exige également que le nageur soit physiquement et mentalement préparé à surmonter toutes les conditions que connaissent les amateurs de l'eau libre : de forts courants, des vents violents et la vie marine.

Sans titre.JPG

Comme le défi des alpinistes, « l’Ocean’s Seven » nécessite une énorme planification, du temps, des ressources financières et des équipes de soutien d'experts locaux compétents.

J'ai déjà accompli deux de ces marathons. Le projet d'effectuer les 5 autres traversées ne peut être réalisable que tout autant que j'obtiens des soutiens financiers. Le but est également d’en faire bénéficier des associations.

Je compte sur vous pour me donner quelques idées ou contacts… merci !

Le dossier de presse : ocean sevenL.pdf

22/04/2011

Descriptif de "l'Ocean Seven"

Lors de la description de chaque raid, les distances répertoriées sont les distances linéaires les plus courtes de point à point, mais la distance réelle couverte par les nageurs est significativement plus élevée en raison de la marée et des courants.

 

1. NORTH CHANNEL north channel.JPG

Emplacement : entre l'Irlande et l'Écosse.

Distance : 33,7 Km (21 miles).

Les raisons de sa difficulté : Considéré comme étant la plus difficile des traversées à la nage dans le monde avec une température de l'eau de 12°C (54ºF) et des immenses difficultés à prédire avec précision les conditions météorologiques. Les nageurs sont confrontés à de forts courants et d’immenses bancs de méduses si les conditions sont calmes.

 

2. COOK STRAITCook strait.JPG

Emplacement : entre les îles du nord et du sud de la Nouvelle-Zélande.

Distance : 26 Km (16 miles)

Les raisons de sa difficulté: Les nageurs sont confrontés à de forts courants de marée, de nombreux bateaux, une eau glacée entre 14 et 19ºC et la présence de méduses ainsi que de requins. Les deux côtés du détroit ont des falaises rocheuses.

 

3. MOLOKAI CHANNEL molokai.JPG

Emplacement : entre la côte ouest de l’île de Molokai et la côte orientale de l’île d’Oahu à Hawaï

Distance : 41.8Km (26 miles) dans un canal en eau profonde (701 mètres)

Les raisons de sa difficulté : De forts courants au milieu de l'océan Pacifique et une vie marine agressive. De grosses vagues, des vents violents, une chaleur tropicale et de l'eau salée très chaude

 

4. ENGLISH CHANNELManche.JPG

Emplacement : entre l'Angleterre et la France.

Distance : 34 Km (21 miles) à son point le plus étroit.

Les raisons de sa difficulté : Une navigation internationale, les températures de l'eau froide entre 15 et 18°C, les forts courants de marée, des vents violents et des mauvaises conditions météorologique.

Informations supplémentaires : considérée comme la traversée standard dans le monde de l’eau libre

  

5. CATALINA CHANNEL Channelislandsca.jpg

Emplacement : entre l’île de Santa Catalina et Los Angeles, Californie, États-Unis.

Distance : 33,7 Km (21 miles) à son point le plus étroit.

Les raisons de sa difficulté : eau froide (surtout près de la côte), de forts courants et possibilité de vents forts. Vie marine vue à l'occasion : migration des baleines et de grands troupeaux de dauphins.

 

6. TSUGARU CHANNEL tsugaru.JPG

Emplacement : entre Honshu, la principale île du Japon, et d'Hokkaido.

Distance : 19,5 Km (12 miles)

Les raisons de sa difficulté : L'eau peut être entre 16-20°C. Les nageurs sont balayés sur de longues distances en raison du fort courant allant de la mer du Japon vers l'océan Pacifique. Les nageurs sont confrontés à des eaux très froides remontées par les hélices des grands pétroliers. Une abondante vie marine allant des requins aux serpents de mer mortels. Anglais et autres langues occidentales ne sont pas parlés dans la région.

 

7. GIBRALTAR STRAIT gibraltar 2.JPG 

Emplacement : entre l'Espagne et le Maroc qui relie l'Atlantique à la mer Méditerranée.

Distance : 14,4 Km (8 miles)

Les raisons de sa difficulté : Connu dans l'Antiquité comme les colonnes d'Hercules. Les courants du détroit sont de force herculéenne (5,5 km à l'heure) auquel s’ajoute l'imprévisibilité des conditions climatiques (vents violents) Un fort trafic maritime et migration de baleines et de grands troupeaux de dauphins.