Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/11/2012

J'ai testé : la montre Pool-Mate de Swimovate

Il s’agit d’une montre qui offre des fonctions spécifiques pour la natation en plus des fonctionalités habituelles comme donner l'heure, chronométrer et éclairer l'écran.

Elle a déjà fait ses preuves en piscine en apportant une aide précieuse à ceux qui souhaitent améliorer leurs performances. Elle permet de mesurer toutes les données des séances d'entraînement (durée de la séance, longueurs de bassins, énergie dépensée, fréquence des passages de bras…) par des capteurs qui détectent et enregistrent automatiquement les mouvements de bras du nageur.

blog montre.JPG

Mais pour ma part, j’ai voulu voir ce que cela pouvait donner en eau libre bien que la notice mentionnait qu’elle ne peut s’utiliser dans ce milieu. Afin de me familiariser avec les différents menus du compteur et les abréviations utilisées (une notice en français est fournie avec le compteur) j’ai d’abord fait une séance en piscine, avant d’aller le tester dans mon bassin d’entraînement perso : la Méditerranée.

blog eau 2.JPG

Avant de s’élancer, il faut rentrer quelques données : si la montre est portée à la main droite ou gauche, le poids du nageur et la longueur de la « piscine ». Evidemment en eau libre mes longueurs de bassin dépassent celles des piscines. Mais cette montre peut enregistrer une piscine allant jusqu’à 255m. J’ai donc repéré sur mon lieu d’entraînement 255m entre 2 digues et déposé des bouées de repères.

blog distance.JPG

Une fois les quelques éléments de configuration saisis, j'ai testé ce compteur pendant les vacances de Toussaint à Palavas dans une eau à 13°C. Le programme de ma séance était de décomposer mes longueurs afin de voir comment le compteur réagissait, car autre avantage, il est possible de le mettre sur pause lorsque le nageur est à l'arrêt. Chaque série d'une séance peut être enregistrée séparément ce qui permet ensuite d'analyser finement la vitesse maximale, la fréquence, etc…

blog thermomètre.JPG

Voici le résultat d’une de mes séances d’entraînement : 6 allers-retours (510 m) progressifs, récupération 15’’

Voici les données récupérées après ma séance :

Sur la montre :

blog montres.JPG

Sur l’ordi :

vue ordi seance du 10 novembre montre.JPG

On constate sur cette vue :

En haut à droite les données des séries dans l’entraînement.

Sur le graphique du bas, pour chaque séries : la durée en orange, la distance en bleu, la moyenne des mouvements de bras, la vitesse, la distance par cycle et la fréquence gestuelle, l’efficacité et les calories brûlées en vert (qui me paraît ne correspondre qu’à un rapport poids / distance et non à ce que j’ai vraiment dépensé)  

 

blog dans eau.JPG

Pour l’eau libre, l'idéal serait une montre qui au lieu d’utiliser la distance d’un bassin (10m à 255m) utiliserait un GPS pour calculer la distance parcourue. Peut-être un nouveau modèle en perspective…

Plus d'informations et vente en ligne : poolmate.fr

Commentaires

Le site du distributeur est www.poolmate.fr et non www.swimovate.fr.

Merci, Jacques, pour ce test très bien documenté.

Écrit par : Thierry | 13/11/2012

Euh... Garmin 910XT?

Écrit par : dECEIT70 | 14/11/2012

La Garmin 910XT a l'air très intéressante pour l'eau libre, j'espère que quelqu'un (pourquoi pas un revendeur) me la fera essayer pour que j'en fasse la pub comme cela a été le cas pour celle-ci...

Écrit par : waterplouf | 14/11/2012

Je suis l'heureux propriétaire d'une Garmin 910 XT. GPS très précis mais seul inconvénient en eau libre ... la technologie GPS ne capte que lorsque la montre est complètement hors de l'eau. C'est à dire jamais (!) pour le brasseur que je suis. 2 solutions : la porter sous le bonnet (mais on perd alors le bénéfice du comptage des mouvements de bras par exemple) ou s'arrêter régulièrement pour lever le bras hors de l'eau quelques dizaines de secondes à chaque changement de cap (c'est la solution que j'ai retenue). Quant à l'utilisation en piscine, très bien ... sauf qu'elle est incapable de restituer le détail des informations sur des durées très longues (testée sur 17h et presque 24h non-stop) malgré le recours aux assistances techniques française et anglaise.

Vous trouverez ci-dessous un lien très intéressant pour ceux qui veulent approfondir le sujet.
http://www.dcrainmaker.com/2011/10/garmin-forerunner-910xt-in-depth-review.html

Écrit par : Hugues | 13/12/2012

Merci Jacques pour cet article ... et à l'occasion ce sera avec plaisir que je pourrai te la prêter.

Écrit par : Hugues | 13/12/2012

Les commentaires sont fermés.