Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/05/2006

Journée en mer dans la baie de Port Philip en Australie

Au cours des championnats du monde de sauvetage près de Melbourne en Australie, entre les épreuves de piscine et celles de côtier nous en profitons, avec les sauveteurs d’Aqualove et de Sète, pour nous éclipser et nous rendre à Queenscliff, un tout petit « village » à 20 minutes de Geelong d’où partent des excursions en mer.

Lorsque nous arrivons à la station balnéaire appréciée pour ses brises marines, son port de plaisance et ses grands hôtels, il n’y a personne au rendez-vous. Il faut dire que le temps ne s’y prête pas, il pleuviote. Nous nous retrouvons face à des bateaux et sur l’un d’entre eux une pancarte avec un nom et un numéro de téléphone. Nous avons de la chance de pouvoir les joindre et 15 minutes plus tard un homme d’un certain âge arrive et nous explique que nous pourrons débuter notre croisière dès que son associé nous aura rejoints. Enfin à bord de notre superbe bateau, nous allons effectuer la visite de la baie de port Philip avant d’enchaîner pour une matinée de bonheur.

img134.jpg

Notre pilote nous fait remplir un questionnaire, pour savoir si nous sommes capables de nager au moins 25 mètres, ou encore si nous avons déjà pratiqué du « snorkeling » (nage avec masque et tuba). Une fois cette assurance obtenue, nous nous dirigeons vers notre première destination : une plateforme remplie de « phoques ». Lorsque nous nous approchons de la plateforme, le beau temps nous rejoint et nous commençons à nous équiper. Nous enfilons une combinaison et des palmes. Pendant ce temps, l’associé du pilote nous donne les dernières recommandations : ne pas s’approcher trop prés de la plateforme, ne pas essayer de caresser les phoques et éviter les gestes brusques sous peine de se faire « attraper et mordre ». Plus nous nous approchons de la plateforme et plus une odeur nauséabonde nous écœure, un mélange de poissons pourris et de viande séchée au soleil. Mais c’est bon signe, cela veut dire qu’ils sont bien là. Une trentaine de phoques se pavanent au soleil avec leurs petits tandis que d’autres nagent gracieusement dans l’eau. Nous nous approchons à une dizaine de mètres de la plateforme et nous nous jetons à l’eau.

img124.jpg

Une fois plongés dans l’eau bleue claire et transparente, armés de nos masques, tubas et appareil photos aquatiques, nous contemplons ces créatures qui s’approchent de nous méfiants et en même tant très curieux. Les plus jeunes se mettent à l'eau et nous montrent leurs prouesses ! Nous assistons à un balai aquatique dans lequel nous sommes également acteurs. Nous n'avons pas leur agilité mais nous faisons de notre mieux pour mimer leurs gestes et ainsi prolonger le contact. C’est incroyable la facilité et la précision qu’ils ont à nager dans l’eau alors qu’ils sont aussi « lourds » sur terre. Nous sommes sous le charme de cette rencontre et le temps passe trop rapidement à notre goût mais la matinée n’est pas finie. Il nous faut retourner sur le bateau. Avant de monter, l’accompagnateur nous demande de rester dans l’eau et de nous accrocher à l’arrière du bateau. Le pilote du bateau mais les moteurs à fond, et nous voilà, à nous tenir à la force des bras….c’est rigolo et la sensation fort agréable. A si je pouvais nager aussi vite !!!

072.JPG

Après nous être tous remis de nos émotions, nous remontons sur le bateau, où nous attends une petite collation préparés par nos hôtes : petits gâteaux, fruits frais, chocolats, thé, café….

Nous faisons route vers notre deuxième destination : les dauphins. N’étant pas élevé en captivité, rejoindre les dauphins est chose difficile. C’est au « petit bonheur la chance ».

Nos accompagnateurs se munissent de jumelles et commencent à scruter l’horizon. Soudain, nous apercevons un aileron puis deux et enfin trois. La joie est à son comble, tous munis de nos appareils photos, nous essayons tant bien que mal de les photographier. Un dauphin nage devant la proue du bateau, c’est magique… Notre pilote et son coéquipier nous demandent de plonger dans l’eau et de regarder.  074.JPG

Ils sont à quelques mètres de nous, quelques centimètres, on peut presque les toucher. Mais ils sont encore avant tout sauvages et évoluent dans leur milieu naturel, en deux coups de queue, ils sont déjà loin. Cela reste malgré tout un moment fantastique, même si il est vrai que nous aurions aimé les toucher et jouer avec eux. C’est déjà très bien de les avoir aperçus d’aussi près mais comparé à l’instant magique que j’ai vécu lors de mon séjour à Hawaii, je reste un peu sur ma fin…

port philip bay.jpg

 

Enfin pour terminer nous allons découvrir les fonds marins et les poissons. Nous nous dirigeons alors vers le site où se rejoignent la baie de Port Phillip et l’Océan. Il y a beaucoup de courants et de vagues, il parait que c’est le paradis des surfeurs. Notre plongée s’effectue au milieu d’algues géantes où nous apercevons de temps à autre quelques espèces différentes de poissons. C’est une expérience merveilleuse dans un endroit merveilleux. Nous en profitons pour faire quelques plongeons du bateau et nager un petit peu. On ne sait jamais, quelques dauphins pourraient peut être nous rejoindre… La promenade touche à sa fin et nous rentrons au port avec des rêves et des souvenirs plein la tête.

Les commentaires sont fermés.